top of page

Focus sur la pollution de l'air intérieur

Vous avez sûrement déjà entendu ça quelque part : "Il parait que l'air intérieur est plus pollué que l'air extérieur". Et bien oui, et c'est prouvé par l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). Et on ne parle pas de "un peu plus pollué" mais de 5 à 10 fois plus ! Et avec les mêmes effets néfastes sur notre santé que l'air extérieur.


Vous vous demandez sûrement comment cela peut être possible, qu'est-ce qui peut causer cette pollution chez nous ? La réponse est à peu près tout ce que nous possédons...


Explication :


Les 3 principaux polluants de nos intérieurs sont le monoxyde de carbone, les perturbateurs endocriniens et les composés organiques volatils (ou COV).


Le premier est principalement émis par les appareils de chauffage à combustion vétustes.


Les seconds proviennent quant à eux de sources diverses comme :

  • les détergents

  • certains cosmétiques

  • les retardateurs de flammes (contenus dans les mousses de nos canapés, matelas, fauteuils, dans nos tapis, moquettes, ...)

  • certains produits plastiques comme le PVC (les rideaux de douche, les colles qui ont servi à assembler notre mobilier, les sols en vinyle, ...)


Les perturbateurs endocriniens dérèglent notre fonctionnement hormonal et entraînent des effets néfastes sur notre santé comme sur l'environnement. Il est à noter que les enfants y sont particulièrement sensibles mais aussi beaucoup plus en contact du fait de leur habitude de mettre la main à la bouche.


Les COV sont présents dans l'air que nous respirons à l'état gazeux. Ils sont source d'allergie, de maux de tête, de fatigue, d'irritations et cela peut aller jusqu'aux vomissements et aux troubles neurologiques. Ils sont très nombreux et ont des noms un peu barbares. Le plus connu et un des plus dangereux est le formaldéhyde (il est carrément classé cancérigène !).


Le premier problème avec les COV est qu'ils ne restent pas là où ils sont présents mais se propagent de l'air jusqu'à parfois une dizaine d'années.


Le second problème est qu'on les retrouve absolument partout chez nous :

  • les peintures (celles avec solvant et liants synthétiques, soit la grosse majorité de celles présentes sur le marché)

  • les plastiques (sol en vinyle, rideaux de douche, luminaires, mobilier, ...)

  • les matières synthétiques (mousses de coussins, matelas, canapés, moquette, ...)

  • les colles avec solvant (qui assemblent notre mobilier, nos sommiers, les panneaux en OSB, ...)

  • tous les produits de traitements comme pour les perturbateurs endocriniens (retardateur de flamme, insecticide, ...)


Mais aussi :

  • les produits ménagers

  • les appareils de chauffage

  • les résines (que l'on retrouve dans nos plans de travail de cuisine et tout notre mobilier et nos revêtements en "matériaux composites")

  • les encres de papier-peints

  • et d'autres encore...


Heureusement la réglementation évolue et tend à mieux nous protéger. De nouvelles marques émergent et nous proposent des produits (matériaux, revêtement, mobilier, décoration) plus sains pour l'environnement, pour notre santé et celle de nos enfants.


Pour vous conseiller sur les meilleures marques, matériaux, mobilier, vous guider à travers les différents labels et vous aider à déjouer le greenwashing, n'hésitez pas à me contacter, je suis là pour ça !


A très vite pour un nouvel article 🌿

Daphné

 

N'hésitez pas à laisser des commentaires et à partager les articles qui vous plaisent !


Si vous souhaitez bénéficier de conseils personnalisés pour votre intérieur (ou extérieur), vous pouvez bien sûr faire appel à moi pour un rendez-vous conseils ou une prestation complète de décoration, par mail à highlands-studio@outlook.com ou en remplissant un formulaire de contact ci-dessous.



Daphné Cordesse, décoratrice d'intérieur et fondatrice d'Highlands Studio
Daphné Cordesse, décoratrice d'intérieur



Comments


bottom of page